vendredi 27 janvier 2017

UN AUTRE CONTAINER POUR AVRIL 2017


UN AUTRE CONTAINER POUR

  AVRIL 2017



MERCI A TOUTES LES PERSONNES QUI LIRONT CE MESSAGE DE COLLECTE DE MATÉRIEL SCOLAIRE, ARMOIRES, ÉTAGÈRES, FOURNITURES SCOLAIRES,VÊTEMENTS D’ÉTÉ ADULTES ET ENFANTS, CHAUSSURES ET TOUT CE QUI SERT DANS NOTRE VIE DE TOUS LES JOURS.
l'EXPEDITION EST PREVUE FIN AVRIL.
POUR TOUS RENSEIGNEMENTS MERCI D'APPELER AU 06 81 62 19 36.



NOUS RECHERCHONS UN LOCAL DE 
300 M2 POUR STOCKER NOS AFFAIRES POUR CET AUTOMNE;
Résultat de recherche d'images pour "voeux 2017" 
BONNE ANNEE 2017
de la part du conseil d'administration

lundi 3 octobre 2016

VISITE DES HONDURIENS EN FRANCE



Séjour de nos amis Honduriens
du 24 juin au 5 juillet 2016

Fatigués par un long voyage mais heureux de découvrir la France et de revoir, pour certains , les membres de l'association « Vivre mieux  au Honduras », nos amis honduriens (18 personnes et une petite fille de 3 ans), arboraient un large sourire et les embrassades furent fournies à l'aéroport, à l'étonnement des autres voyageurs qui nous interrogeaient sur leur pays d'origine !

Première soirée d'accueil très festive à la salle des fêtes de Dunes, soigneusement préparée par les autorités locales et les adhérents de l'association : après les discours de bienvenue, très émouvants, un copieux buffet a délié les langues et permis à certains de découvrir notre association et ces amis très attachants d'Outre-Atlantique !

Dès le lendemain , un programme chargé nous attendait : après une nuit trop courte et surtout décalée pour nos voyageurs (presque 24h  de route et de vol avec plusieurs changements et 8h de décalage horaire!)  et après le petit déjeuner pris dans chaque famille d'accueil, départ pour un premier périple de 4 jours à destination d'Ars via Carcassonne et la Drôme provençale. Touchant fut leur émerveillement  devant les splendeurs de la grande cité médiévale et leur enthousiasme à découvrir la richesse de notre histoire et la beauté de nos paysages (ce sont leurs propres mots) ; leur étonnement du « silence » de nos villes (pas de klaxons incessants comme à Tegucigalpa, leur capitale de plus d'un million d'habitants) et leur joie de vivre  un rêve éveillé (pour eux  la France , c'est un paradis terrestre !... Difficile de leur montrer aussi les limites de notre société de consommation!)

Nous avons profité des  longues heures de route , répartis en 3 équipages de 7 à 8 personnes dont deux membres accompagnateurs de l'association, pour faire mieux connaissance et échanger sur nos deux pays et tous les sujets qui nous tiennent à coeur.  Mi-français, mi-espagnol, souvent une gestuelle remplace les mots manquants : fous rires assurés et super ambiance ! Nous avons pu aussi admirer leur sérénité et leur patience à toute épreuve…

A Ars : mini-pèlerinage sur les pas du saint patron de leur hôpital : Saint Jean Marie Vianney, représenté par 3 de leurs médecins ; puis retour par le massif central, l'occasion pour eux de découvrir de nouveaux paysages et des montagnes bien différentes des leurs (le Honduras est le pays le plus montagneux d'Amérique centrale) .

Le lendemain, départ pour Lourdes, deuxième pèlerinage au programme pour ce peuple très croyant,et à la demande de leur fondateur , le père Francis, avec lequel ils sont restés en lien très étroit pendant tout leur séjour. Comme une vraie famille, à laquelle ils se plaisent  à se comparer! Ce séjour leur a aussi permis de resserrer les liens entre eux (qui ne se côtoient pas toujours dans le travail sur place : médecins, enseignants, étudiants,…).

Sur le chemin du retour, visite, bien sûr, de Toulouse et de ses lieux emblématiques : toujours admiratifs et curieux de découvrir nos richesses historiques et culturelles ! Un bonheur de les accompagner !

Le marathon n'étant pas terminé, nous avons encore au programme la visite de l’école de Dunes, occasion de rencontre et d'échanges entre les enseignants des deux pays (n'oublions pas que parmi tout le matériel acheminé depuis 10 ans par 11 gros containers, ont figuré nombre de dons de fournitures et de mobilier scolaire pour équiper l'école St Benoît de Santa Ana, sans oublier les parrainages d'enfants qui créent des liens très forts !).

Incontournables bien sûr: la visite de Moissac avec ses chefs-d'oeuvres  d'art roman et une sympathique dégustation, tant en ville que dans une exploitation fruitière ; puis Agen et ses pruneaux.

Enfin, pour couronner le séjour et célébrer officiellement les 10 ans de fonctionnement de l'Hôpital Saint Jean-Marie Vianney et les 10 ans d'existence de l'association « Vivre mieux au Honduras », un super week-end de festivités à Dunes, en plein air et sous un chaud soleil ! Réception officielle de la délégation hondurienne à la mairie de Dunes, cortège en musique jusqu'à l'espace réservé aux festivités: nouveau temps solennel avec la levée des couleurs et les hymnes nationaux , visite de l’expo retraçant toutes les activités de l’association et les oeuvres du Père Francis au Honduras, puis découverte des nombreux stands et activités des associations dunoises présentes à cette fête, sans oublier la fabuleuse démonstration des sapeurs pompiers..Le lendemain la journée démarre sur les chapeaux de roues avec 3 épreuves de marche,suivies d'une messe très recueillie célébrée par le Père  Sestero, ancien curé de Dunes. Puis apéritif suivi d'un repas, avant tout un  après midi  festif : nombreuses animations menées avec brio par Jean-Pierre et son groupe de jeunes : démonstrations sportives, jeux, spectacles, tombola, parcours de prévention routière, stands et artisanat, pour finir la soirée en musique et en danse ! La fête se clôture par la descente des couleurs animée par un feu d’artifice.
Le lundi soir, clôture en nocturne par un repas avec tous les bénévoles et encore des discours, mais cette fois sous forme de témoignages et de remerciements. Beaucoup d’émotion et de larmes mais le coeur rempli d'espérance.

Plus qu'un coucher tardif, peu de sommeil, et aux aurores, départ pour l'aéroport et séparation rapide et nostalgique !

Ce séjour a été un vrai rayon de soleil, une grande joie et un grand moment d'amitié partagée. Trop court, trop mouvementé, mais qui nous laisse un souvenir impérissable…

Madeleine